Le Syndrome de la tête plate

[vc_row row_type=”row” use_row_as_full_screen_section=”no” type=”full_width” angled_section=”no” text_align=”left” background_image_as_pattern=”without_pattern” css_animation=”” css=”.vc_custom_1456211103177{padding-top: 30px !important;}”][vc_column width=”1/2″][vc_column_text css=”.vc_custom_1473793255030{padding-bottom: 20px !important;}”]Le syndrome de la tête plate est un mal qui affecte près d’un bébé sur deux. La tête d’un bébé peut en effet présenter un aplatissement dû à une pression constante sur une zone spécifique. Les bébés sont vulnérables car leur crâne est encore mou et malléable durant leurs 6 premiers mois. Les bébés passent beaucoup de temps allongés sur le dos, ce qui peut provoquer un aplatissement à l’endroit de pression de leur crâne contre le matelas, la poussette, ou le siège auto. Dans de rares cas, les enfants naissent déjà avec ce syndrome, suite soit au positionnement dans l’utérus, soit à une déformation durant l’accouchement.

 

Le crâne du bébé va durcir et devenir de moins en moins malléable avec le temps. Plus la prise en charge du bébé sera rapide, plus il sera facile de prévenir et traiter un syndrome de la tête plate.

 

Le syndrome de la tête plate implique souvent 2 problèmes : la plagiocéphalie/brachycéphalie ainsi que des problèmes musculaires de torticolis.

 

La plagiocéphalie/brachycéphalie est l’aplatissement du crâne du bébé tandis que le torticolis fait référence au mauvais équilibrage des muscles du coup.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column width=”1/2″][vc_single_image image=”3466″ img_size=”full” qode_css_animation=””][vc_single_image image=”3469″ img_size=”full” qode_css_animation=””][/vc_column][/vc_row][vc_row row_type=”row” use_row_as_full_screen_section=”no” type=”full_width” angled_section=”no” text_align=”left” background_image_as_pattern=”without_pattern” css_animation=””][vc_column][vc_empty_space height=”50px”][/vc_column][/vc_row]